Le Bord de l’éclipse

et c’est toujours la rencontre dans l’orage
et c’est toujours le bord de l’éclipse
et c’est toujours derrière la palissade des cellules
l’horizon qui recule, qui recule.
– Henri Michaux

 

Le Bord de l’éclipse est une petite boîte abritant des tirages de petite taille de photographies collectées dans mon quotidien depuis la naissance de ma fille en janvier 2002. C’est une petite boîte en mouvement. D’abord parce que je l’emporte partout. Ensuite parce qu’elle continue de grandir, et qu’à chaque nouvelle photographie, l’ordre et le nombre d’images sont chamboulés. Ce dont elle parle, je n’en sais rien. J’ai longtemps cru que cela avait à voir avec la paternité. Aujourd’hui, beaucoup moins.

 


Un film de 8 min 10 sec réalisé avec Natacha Cyrulnik raconte son état en mars 2015. Une première version de ce film, réalisée par Loïc Colomb en août 2014 pour les Rencontres d’Arles, fut projetée de temps en temps.