Le presque documentaire (Jeff Wall)


 

Lu, en marge de mon travail de retranscription d’une récente conversation avec Pierre Duba, dans un texte intitulé « Le presque documentaire ». Il s’agit d’une conversation entre Jeff Wall et Jean-François Chevrier découverte en faisant des recherches sur la possibilité d’un parallèle entre l’absence de sujet que revendique Pierre Duba dans son œuvre actuelle et la tentation de l’absence de sujet en photographie documentaire, proposition qui m’a beaucoup marqué, évoquée par Luc Delahaye dans un entretien avec Quentin Bajac déjà cité dans un précédent texte. La recherche de « l’image totale » chez Luc Delahaye, le combat perdu contre le reportage chez Jeff Wall, ou l’attente du résultat en photographie, ne sont sans doute pas sans lien avec les problématiques explorées par Pierre aujourd’hui.

Jeff Wall, Jean-François Chevrier, « Le presque documentaire », trad. Elia Pijollet, Claire Soton, in Jean-François Chevrier, Philippe Roussin (coord.), « Des faits et des gestes. Le parti pris du document, 2 », Communications, n° 79, Paris, Le Seuil, 2006, pp. 187-188.

Ce dialogue s’est tenu le 10 octobre 2001 à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris.