Il faut toujours retourner sur ses pas (Frédéric Pajak)


 

Lu dans L’Immense solitude (avec Friedrich Nietzsche et Cesare Pavese, orphelins sous le ciel de Turin, Les éditions Noir sur Blanc). Peut-être une piste de réponse à pourquoi continuer à photographier ?